Fondation Santé Globale
Commission scolaire Région de Sherbooke
Partenaire majeur
Menu
 
 
 

L'école de la Chantignole joint le mouvement Santé globale

Pour consulter l'article complet : https://www.journalleguide.com/2019/05/31/lecole-de-la-chantignole-joint-le-mouvement-sante-globale/
Par Xavier Demers

Depuis plusieurs années, on met en place des activités où on fait la promotion des saines habitudes de vie, a déclaré la directrice de l’école, Véronique Barbeau. Ça a toujours été un peu un leitmotiv pour l’école de la Chantignole. On a une clientèle qui est très active avec des parents actifs et des membres du personnel qui sont très engagés à ce niveau-là. Au fil du temps, on a mis des randonnées pédestres, des randonnées en montagne, plus de temps d’éducation physique, 300 minutes par 10 jours, et en plus de ça, les élèves font du ski, du golf, du tennis.»

À l’école de la Chantignole, si elle répondait déjà aux critères d’admissibilité concernant le nombre d’heures d’activités physiques par semaine, la directrice souhaite pouvoir bonifier le programme d’éducation à la santé, entre autres, pour ce qui est des volets de la gestion de l’anxiété et des premiers soins.

«On était à la recherche d’un fil conducteur, a ajouté Mme Barbeau. On avait beaucoup de moyens, mais il nous manquait la pierre angulaire. C’est là que Santé Globale, en lien avec notre projet éducatif, devenait vraiment cohérent. Avec le temps, ce sera bonifié.»

L’école a profité de la fin du mois de l’activité physique pour présenter le partenariat avec la Fondation Santé Globale. L’ex-olympienne, la nageuse Nadine Rolland, a également donné une conférence aux élèves, jeudi.

Programme

Le programme Santé Globale a été monté en 1998 dans deux écoles primaires de Sherbrooke, entre autres, à l’école Desranleau, où le président de la Fondation Santé Globale, Marc Perron, était directeur.

«Le programme comme tel, c’était en réponse à la réforme du début des années 2000, quand l’éducation à la santé venait de s’ajouter à l’éducation physique. Ce qu’on s’est demandé, c’est comment on va enseigner la santé. Est-ce qu’on va asseoir les élèves dans le gymnase pour parler de la santé? Nous, au primaire, on propose un programme d’éducation à la santé qui est donné par les titulaires de classe sur quatre volets, l’alimentation, la connaissance du corps humain, la gestion du stress et les premiers soins.»

Le programme clé en main permet aux enseignants de pouvoir bien enseigner la santé aux élèves et offrir des activités de plein air diversifiées.

«C’est pour contrer le déficit plein air que les jeunes vivent, a indiqué de son côté la directrice de la fondation, Zoé Heimlich. On veut que les élèves prennent de bonnes habitudes pour être capables de le répéter de retour à la maison.»

NOUS JOINDRE

Fondation Santé globale
2955, boulevard de l'Université
Sherbrooke, Québec  J1K 2Y3
Canada
 

Téléphone : 
819-822-5540 #20227
Télécopieur : 
819-822-5430



PenseWeb.com - Vente en ligne